Revue des troupes

Aller en bas

Revue des troupes

Message par Anke Våsterbottens le Lun 2 Fév - 17:09

Au Palais Royal, le Roi, dans ses Grands Appartements privés, se préparait. Il se préparait pour une revue totale des troupes sverigeoises. C'était là un évènement très important...Dans le Grand Salon d'accueil, le Chambellan du Palais, le comte de Drottningholm, donna ses ordres concernant le protocole à ses acolytes et collaborateurs...Pas moins de 17 huissiers adossés au protocole étaient mobilisié pour cette revue des troupes. C'était une fort radieuse journée. C'et en partie pour cela qu'elle a été choisie, mais aussi pour satisfaire la plusieurs fois millénaires tradition Royale de revue de troupe de début février, chaque année. De plus, cette période électorale évitait toute éventuelle récupération politique (même si les politiques sverigoies ne sont pas du genre à faire ce genre de chose...mais on prenait les précautions qui conviennent. La démocratie a parfois des inconvénients dans une cour Royale.) On se préparait. Toute la noblesse sverigeoise était disposée en rang protocolaire dans la cour du Palais. Soudain, la porte centrale fut ouverte par deux huissiers pour laisser passer Le Chambellan du Palais Royal, le Comte de Drottningholm Anke av Västerbottens et sa femme la Comtesse.




Après les silencieuse mais respecteuses salutations de l'assistance, le Chambellan se mit en côté afin de satisfaire ses propres ordres de préséance. Sonnerie militaire, on entendit un chant militaire sverigeois retentir de la part de soldats du corps monarquial. Battement de tambour et chant aux officiers, les honneurs non plus monarquiaux mais militaires étaient lancés au chef des armées sverigeoises, l'Aide de Camp du Roi Aike Waltraud. Celui-ci allait arriver. Les officiels firent un pas en arrière, pour faire place aux soldats qui levèrent les trompettes. Une petite giboulée arriva et donc tout le monde se protégeat non sans garder à l'extérieur ses parures honorifiques en tout genre. Aike Waltraud, surement le seul non-anobli de la cérémonie, avanca et se placa en face du Comte de Drottningholm. Fin des sonneries.



Puis les autres arrivèrent. La petite noblesse était déjà disposée, et on constata l'arrivée ensoleillée de la Haute Noblesse de Cour sverigeoise. Tout les honneurs leur étaient réservé et la sécurité de la cérémonie était bien sûr surveillé de très près.


Le comte Erik av Vaxjö, comte de Hupsalla et sa femme la comtesse.


Le baron Karl av Ötokt, comte de Mersupsa et ses deux fils.


La baronne Maria av Goran, comtesse de Skara et le comte consort Harald.

On fit des saluations à ses personnages. Cependant c'était le Roi le plus important, et sa fille arrivait la première. Suivait le roi et la Reine. En temps normal, Charles-Philipe aurait répondu "présent" mais son voyage l'en a empêché...La Princesse arriva donc. C'était un immense symbole, déjà par son statut de princesse héritière (Kronprins), mais aussi par son célibat et sa beauté étincellante. Elle arriva, et tout le monde avait les yeux rivés sur elle. C'est tout juste qu'elle ne faisait pas d'ombre au Roi...on la découvrit vêtu de la robe qu'elle avait emmené à Abalecon.



Soudain, on aprit que la Reine, fatiguée, ne participera pas à la célébration. La santé dans la famille Royale était importante. Le Roi malgré ses 63 ans était en forme olympique et la reine avait de peu inquiétant accès de fatigue. Cela n'allait rien gâcher, et le comte de Drottningholm passa des ordres à ses subordonnées, pour adapter le tout. Le Roi arriva très soudainement, accompagné non pas de sa chère et tendre mais de l'hymne de Sverige. Tatataaam...



Surprise ! La Reine était là...et bien là ! L'information était fausse. On rigolait ou on s'étonnait dans l'assistance. La comtesse de Skara était pliée en deux, tandis que le baron de Mersupa ne comprenait. Manifestement la soeur du Roi, la princesse Birgitta, prenait mal autant le fait qu'elle ne soit que dans l'assistance que ce changement de programme. Après ce petit tour du Palais, ils descendirent par derrière. Petite averse, sans grande gravité, puis le Roi constatant la fin de la giboulée sortit avec un princesse Birgitta enfin contente de son sort: elle sortit avec le Roi. Au bout de 15 minutes seulement: le Roi s'était changé.



Le Roi arriva sur un pupitre et prononca son discours aux armées. Celui-ci était très attendu.

Messieurs les Gardes Royaux,
Les derniers bruits et bavardages s'estompent
Je vous remercie d'avoir honoré mon invitation. Cette année aura été tout à fait spéciale pour la Garde Royale. Déjà, l'armée sverigeois a fait place à une garde royale multi-fonction, extrêmement polyvalente et efficace. Nous avons à présent un corps monarquial pour les affaires de Couronne, un corps de police, un corps sapeur que je félicite pour son génie, ses pompiers et ses ambulanciers, et un corps militaire exemplaire. Celui-ci devrait bientôt se baser à Kokaan pour le bien de tous, si les Kokaaner sont d'accord bien sûr. Militaires, je vous salue !

Silence respectueux suivant les trois coups de canons suivant l'allocution. Puis l'assistance et les miliatires appaludirent. Revue des troupes donc, ate avec les officiers s'il vous plaît. Très longue et entrecoupée., la cérémonie verra le Roi se changer plusieurs fois.











Puis le défilé militaire de la Rue du Roi...toujours grandiose.


Le croiseur Charles XVI...


Et les chasseurs Hugleik furent les grandes attractions de ce défilé qui clotura la revue des troupes. Rendez-vous l'année prochaine !

_________________
Darinneminister
Ministre de l'Intérieur
Président du Sverige Partiet
Ancien Premier Ministre
Fan d'Aquativ
avatar
Anke Våsterbottens
Comte de Drottningholm

Messages : 249
Date d'inscription : 28/10/2008

Informations
Niveau de vie:
50/100  (50/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum