N°3 24/09/2009 Le Musée d'Hudiksvall

Aller en bas

N°3 24/09/2009 Le Musée d'Hudiksvall

Message par Toomas Miisku le Jeu 24 Sep - 20:47

L'Eclat de Sver

Quotidien Sverigeois



Hudiksvall prête à recevoir son Musée

Le trakteur d'Hudiksvall, Dennis Jaribsson, a lancé il y a quelques temps un projet, ambitieux mais faisable d'après ses experts, de Musée Traktal à l'Assemblée du Trakt Suiones. La plupart des hudiksvallis sont potentiellement favorables à cette idée, mais encore beaucoup restent attachés à leurs petites structures éparpillées.
Nous avons rencontrés plusieurs Hudiksvallis, allant du simple passant à celui qui a de lourdes responsabilitées dans l'affaire, au sujet de ce projet qui d'ailleurs buller à l'assemblée traktale. Avant cela, rappelons les grandes lignes du Musée d'Hudiksvall: rassembler les oeuvres sverigeoises dans une infrastructure dépendant du trakt. Muséum d'histoire naturlele ou d'art ? On ne sait pas. D'ailleurs certains aspects du projet ressemblent fort à l'élaboration d'un musée national, ce qui ne relevreait certainement pas du trakt, qui se prend de plus en plus pour le gouvernement, dirait-on. Et l'absence sur le devant de la scène des trakteurs des trakts Wendes et surtout Gota n'arrange rien.
Petit tour de table.

Friders, un Hudiksvalli du quartier de l'hôpital Akka, ou se trouve l'hôtel Björnsson, un Palais très ancien appartenant au Trakt ou l'assemblée trkatale envisage d'envoyer les oeuvres.

"Cette idée de Musée Traktal me parait interessante, pour interesser nos enfants...mais je crains que celui-ci dénature mon joli quartier ou il fait bon se casser une jambe sur la glace d'Aquativ, avec la venue massive de touristes de partout..."

Vaniia, Skariennes, engagée syndicale dans la décentralisation des institutions artistiques.

"C'est juste un plagiat. Le trakt Gota a lancé l'idée du Musée traktal avec sa Médiathèque qui rencontre un succès énorme, notemment avec son nouveau statut de palais des congrès que lui a donné les skariens et même les scanthélois qui viennent à Skara, leur destination preférée en Sverige. Aujourd'hui les technocrates de la Capitale non seulement nous copie mais passe outre des sverigeois qui n'habitent pas dans leur trakt qu'ils croient omnipotent pour lancer un concept national et usurper pour le gouvernement..."

Miska Burnssenberg, responsable communication presse au Trakt Suiones.

"Cette idée de Musée Traktal est une très bonne chose. On y verra, nous sverigeois mais aussi touristes des quatre coins du micromonde, des oeuvres sverigeoises enfin rassemblées dans un grand musée. c'est un investissement minime en Couronne Sverigeoises mais couteux en huile de coude, ainsi j'invite tout les hudiksvallis à se joindre à nous pour développer cette diée de façon objective et constructive.

Anke Huuda, Rapporteur Général des Oeuvres Nationales à l'Académie Sverigeoise.

"Je ne pense pas que cela puisse se faire comme le pense monsieur le Trakteur. Les oeuvres sverigeoises sont à la propriété de tout les sverigeois, c'est écris sur le marbre. Et si les oeuvres nationales doivent être rassemblées, ce doit être une initiative nationale et non traktale. Le trakt Suiones aura les oeuvres qui ont été composées, crées, inventées sur le territoire de son trakt. Il n'y aura pas de traitement de faveur."


Bref, un bel imbroglio. Plusieurs hudiksvallis ont répondu au débat lancé par le Trakteur, qui n'a pas inclus le mot national dans ses discours. Cependant aucun n'a été très emballé à prmeière vue, et pour beaucoup le Trakt devrait avoir d'autres prioritées, plus faisables et utiles, comme la réorganisation du métro dont il a recemment racheté la concession, ou l'embellissement et la mise en valeur de la voie publique et de nombreuses petites infrastructures, d'équiper la ville en plus de Dépidémidateur et de borne micronet, ou de créer l'attendu petit train touristique de l'Arc de Hudik, une superbe région avec des palais sublimes à quelques kilomètres d'Hudiksvall, ainsi que des paysages historique et magnifique, ainsi qu'une myriade d'institution anciennes (observatoire royal, etc...). Mais malgré tout, le trakteur semble peu ouvert à la discussion dans son assemblée et vient de réaliser le risqué coup de poker de lancer le vote. Sauf grande abstention, il risque de le perdre et de perdre également la crédibilitée de la gauche dans la capitale, sans faire avancer grand chose. Dommage pour Hudiksvall, pour le Trakteur, pour le PSD et la Culture qui méritent sans doute mieux que cette précipitation déconcertée...
avatar
Toomas Miisku

Messages : 20
Date d'inscription : 03/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum